couper


couper
COUPER. v. act. Trancher, separer, diviser un corps continu, avec quelque chose de tranchant. Couper en deux. couper en morceaux. couper par pieces. couper du pain. couper de la viande. il s'est coupé jusqu'à l'os. on luy a coupé un bras, une jambe. couper le cou, la teste à quelqu'un. couper le nez, les oreilles. couper les bleds. couper les bois. on coupe ce bois de neuf ans en neuf ans. couper les cheveux, les ailes. voila un couteau, un rasoir qui coupe bien. cette estoffe a esté coupée à la piece.
Couper, signifie quelquefois, Tailler suivant les regles de l'art. Il entend bien à couper les pierres suivant les regles de l'Architecture. couper un habit, un manteau. couper une robe.
Couper une bourse, Se dit aussi figurément, pour dire, Tirer de l'argent d'une personne qui n'a pas beaucoup d'envie d'en donner. Se laisser couper la bourse pour avoir la paix, pour se delivrer de l'importunité de quelqu'un.
Couper la gorge, pour dire, Tuer, massacrer. Les voleurs lui couperent la gorge. ce valet coupa la gorge à son maistre dans son lit. il coupoit la gorge aux passans, à ses hostes. ces troupes entrerent dans la ville, & couperent la gorge à tous ceux qu'ils y trouverent.
On dit, que Des personnes se coupent la gorge l'un à l'autre, pour dire, qu'Ils s'entretuent. Si vous n'allez là appaiser la querelle, ils se couperont la gorge.
On dit aussi, Se couper la gorge avec quelqu'un, pour dire, Se battre en duel avec luy. Je me veux couper la gorge avec luy.
On dit fig. Couper la gorge à quelqu'un, pour dire, Faire quelque chose qui le perd. Si vous ne payez ce pauvre homme, si vous le mettez en prison, vous luy couperez la gorge. ce procés, cette mauvaise affaire luy a coupé la gorge à luy & à ses enfants.
On dit, d'Une raison, d'une piece, qu'Elle coupe la gorge à quelqu'un, pour dire, qu'Elle destruit entierement sa cause, ses pretentions.
On dit en menaçant quelqu'un, qu'On luy coupera bras & jambes, qu'on luy coupera les jarets, les oreilles, le nez, &c.
On dit aussi, Il fait un vent de bise qui coupe, qui coupe tout le visage, qui coupe comme un rasoir. il a les lévres toutes coupées du froid.
Couper, signifie quelquefois, Traverser, diviser. Une chaisne de montagne coupe toute cette Province. il y a quantité de canaux, de hayes, qui coupent ce pays-là.
On dit, Couper l'eau, pour dire, Fendre l'eau en nageant. Et Les oiseaux coupent l'air, pour dire, Fendent l'air en volant à tire d'ailes.
On dit, Couper chemin à quelqu'un, pour dire, Se mettre au devant de luy, sur son chemin, pour l'empescher de passer.
On dit fig. Couper chemin à un mal, pour dire, En arrester le cours, empescher qu'il ne continuë. Il faut couper chemin à cette fiévre, à cette heresie, à ce procés, &c.
On dit en mesme sens, Couper broche. Et aussi, Couper la racine d'un mal, pour dire, En oster la cause.
On dit, Couper les vivres à une armée, à une ville assiegée, pour dire, Bouscher les avenuës pour empescher qu'on ne luy porte des vivres.
On dit en termes de guerre, Couper les ennemis. couper l'avant-garde, l'arriere-garde, pour dire, Se
mettre entre une partie de leurs troupes, & le gros ou la ville. Les assiegez ayant fait une sortie, furent coupez par les nostres. leur avant-garde ayant passé la riviere, passé un tel defilé, nos gens la couperent.
On dit fig. Couper court, pour dire, Abbreger un discours, faire une response en peu de mots. Je luy coupay court. Monsieur, point tant de discours, coupez court.
On dit aussi, Couper la parole à quelqu'un, pour dire, L'interrompre en prenant la parole, ou luy imposer silence.
On dit à la paume, Couper un coup, un coup coupé, pour dire, Joüer un coup de telle sorte que la balle ne fasse point de bond.
Couper, à la dance, C'est faire une certaine maniere de pas. Coupez, coulez, &c.
On dit aussi, Couper, au jeu des cartes. J'ay battu les cartes, coupez, Monsieur. coupez net. il n'est pas permis de ne couper qu'une carte.
On dit encore, Couper cu, dans le jeu, pour dire, Manquer à tenir jeu quand on a gagné. Quoy, Monsieur, vous coupez cu comme cela? il m'a coupé cu, & s'est retiré.
On dit, qu'Un homme se coupe, s'entrecoupe, pour dire, qu'Il se contredit & se dement luy-mesme dans ses discours. Il s'est coupé dans son interrogatoire, dans ses réponses. on se coupe aisément quand on ne dit pas la verité. cet autheur ne se souvient pas de ce qu'il avoit avancé en son premier chapitre. il se coupe dés le troisiesme.
On dit, qu'Un cheval se coupe, Quand il s'entretaille des deux pieds de devant, ou des deux pieds de derriere.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • couper — [ kupe ] v. tr. <conjug. : 1> • colper XIe; de coup « diviser d un coup » I ♦ A ♦ Concret 1 ♦ Diviser (un corps solide) avec un instrument tranchant. Couper qqch. avec un couteau, des ciseaux, une hache, un cutter, un rasoir. Couper du bois …   Encyclopédie Universelle

  • couper — COUPER. v. a. Trancher, séparer, diviser un corps continu, avec quelque chose de tranchant. Couper en deux. Couper en morceaux. Couper par pièces. Couper du pain. Couper de la viande. Il s est coupé jusqu à l os. On lui a coupé un bras, une jambe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • couper — Couper, act. acut. C est avec fer ou autre matiere trenchant, trencher une chose en pieces, Discindere, Incidere, et vient du verbe {{t=g}}koplô,{{/t}} qui a cette telle signification envers les Grecs. Ainsi {{t=g}}kopléin,{{/t}} c est coupper.… …   Thresor de la langue françoyse

  • Couper — may refer to: In places: Couper Islands, Nunavut, Canada In people: Archibald Scott Couper, scientist Heather Couper, British astronomer James Couper, who described Manganism James Hamilton Couper (1794 1866), malacologist from the USA Scott… …   Wikipedia

  • Couper —   [ kuːpə], Archibald Scott, schottischer Chemiker, * Kirkintilloch (bei Glasgow) 31. 3. 1831, ✝ ebenda 11. 3. 1892; entdeckte, unabhängig von A. Kekulé von Stradonitz, die Vierwertigkeit des Kohlenstoffs und die spezifische Eigenschaft von… …   Universal-Lexikon

  • COUPER — v. a. Trancher, séparer, diviser un corps continu, avec quelque chose de tranchant. Couper en deux. Couper en morceaux. Couper par pièces. Couper du pain. Couper de la viande. Couper du papier. Couper avec un couteau, avec des ciseaux, avec un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • couper — (kou pé) v. a. 1°   Diviser un corps avec un instrument tranchant. Couper du pain avec un couteau, du bois avec une hache. •   David, rencontrant Saül à son avantage, après lui avoir sauvé la vie malgré les instances de tous les siens, se sentit… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COUPER — v. tr. Diviser un corps continu, avec quelque chose de tranchant. Couper en deux. Couper en morceaux. Couper de la viande. Couper du papier. Couper avec un couteau, avec des ciseaux, avec un canif, avec une hache, etc. On lui a coupé un bras, une …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • couper — vt. ; débiter (des troncs) ; inciser : keupâ (Montagny Bozel.026a, St Jean Arvey), KOPÂ (026b, Aillon V., Aix, Albanais.001, Albertville. 021.VAU., Annecy.003, Arvillard.228, Attignat Oncin, Aussois, Balme Si.020, Billième.173, Chambéry, Compôte… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • couper — v.t. Couper le sifflet, couper la parole. Couper la chique, déconcerter : Ça te la coupe ! □ v.i. Couper à une corvée, y échapper. Ne pas y couper, ne pas échapper à une corvée, à une punition, etc. / Couper dans le truc, donner dans le panneau …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.